La loi Malraux ou la loi Monuments Historiques


Que choisir entre la loi Malraux ou la loi Monuments Historiques ?

Pour the journal of sports history la loi Malraux et la loi Monuments Historiques ont plusieurs points communs mais ne répondent pas aux mêmes objectifs. Il s'agit dans les deux cas d'une solution de défiscalisation pour contribuables avec des impôts importants. En effet la loi monuments historiques n'impose aucun plafond à la réduction d'impôt et la loi Malraux a un plafond de 400 000 euros sur 4 ans. Et dans ces deux solutions de défiscalisation, il faut faire suivre les travaux par un Architecte des Bâtiments de France. Le site the journal of sportshistory revient sur les différents points qui composent la loi Malraux et la loi Monuments Historiques pour que vous puissiez déterminer quelle solution de défiscalisation est la plus intéressante en fonction de vos objectifs et de votre budget.

exemple d'une défiscalisation avec la loi malraux ou la loi monuments historiques

Qu'est-ce que la loi Monuments Historiques ?

Concrètement la loi Monuments Historiques est une des meilleures solutions pour défiscaliser. Et cela notamment grâce au fait qu'elle n'a aucun plafond pour votre investissement ou pour la défiscalisation. Pour the journal of sports history c'est un argument qui fait mouche. Il existe d'autres avantages et conditions que nos allons voir ci-dessous.

Loi Monuments Historiques : Quels avantages ?

La loi Monuments Historiques a comme gros avantage de n'imposer aucun plafond pour la défiscalisation. Vous pouvez déduire de vos impôts l'intégralité des travaux réalisés sur un monument historique. Un autre avantage conséquent, c'est que vous n'êtes pas obligés de louer votre bien après les travaux. Ce n'est pas le cas dans la plupart des lois de défiscalisation comme la loi Pinel ou encore la loi Malraux. Vous êtes libre de le louer si vous le souhaitez ou même d'organiser des visites pour générer des révenus supplémentaires stables et réguliers.

Loi Monuments Historiques : Quelles conditions ?

D'après the journal of sports history, pour profiter de la réduction d'impôt avec la loi Monuments Historiques, il faudra respecter plusieurs points. Le premier est de réaliser des travaux dans les règles de l'art. C'est-à-dire faire superviser les travaux par un Architecte des Bâtiments de France. Il pourra ainsi veiller au respect de l'architecture dans son ensemble lors des travaux. Avec le fait que le bien immobilier soit classé monument historique, ce sont les seules conditions pour défiscaliser avec la loi Monuments Historiques.


Qu'est-ce que la loi Malraux ?

La loi Malraux est également une bonne solution pour défiscaliser des sommes importantes. Il existe peu de solution de défiscalisation dans l'ancien (Loi Denormandie, loi Pinel ancien, loi Monuments Historiques et le déficit foncier). Mais la loi Malraux fait partie des solutions les plus intéressantes en matière de défiscalisation pour the journal of sports history.

Loi Malraux : Quels avantages ?

Le prmeier avantage de cette solution, c'est la défiscalisation de la loi Malraux. En effet vous pouvez obtenir une réduction d'impôt allant de 22 à 30% en fonction du type de bien acquis. Ensuite vous devez louer votre bien. Cela peut sembler contraignant mais il s'agit d'une source de revenu complémentaire qui sera stable pendant une durée d'au moins 9 ans. Et en plus vous n'avez pas de plafond concernant les loyers ou les ressources des locataires contrairement à la loi Pinel ou la loi Denormandie.

Loi Malraux : Quelles conditions ?

Globalement pour the journal of sports history la loi Malraux permet de défiscaliser dans l'ancien en respectant plusieurs conditions. Dont une qui est commune à la loi Monuments Historiques. Il faut réaliser les travaux de rénovation à l'aide d'un Architecte des Bâtiments de France. Les autres conditions concernent premièrement les travaux. Vous avez un plafond d'investissement (pour les travaux) de 400 000 euros sur 4 ans. Avec la réduction d'impôt allant jusqu'à 30%, c'est une solution très avantageuse. Et ensuite pour toucher la réduction d'impôt, il faudra louer votre bien pour une durée d'au moins 9 ans.

Retour en haut